1. Home
  2. Informations pour les dispensateurs de soins
  3. Kinésithérapeute
  4. Démarrer avec moveUP
  5. Commencer à fournir des services de kinésithérapie grâce à moveUP

Commencer à fournir des services de kinésithérapie grâce à moveUP

mHealthBelgium

L’initiative mHealthBelgium a été lancée par le gouvernement en 2018. mhealth a pour objectif d’intégrer des applications de santé mobiles dans le système de santé belge.

moveUP est la première application qui est passée par la« pyramide de validation » de mHealthBelgium et qui est prête pour le remboursement. À l’heure actuelle, une étude pilote est en cours.

moveUP est remboursé

moveUP est remboursé par le système de santé belge.

Cela signifie que l’application moveUP et le tracker d’activité ainsi que les soins donnés par le kinésithérapeute qui traite le patient sont désormais remboursables.

Le remboursement – sous la forme d’une convention – s’applique à l’ensemble de la Belgique et se déroule en deux phases. Vous trouverez ici un lien vers la page du site de l’INAMI concernant la convention. (Uniquement disponible en néerlandais et en Français).

  1. Dans la première phase actuelle, 15 hôpitaux incluront des patients dans une étude initiée par l’INAMI et le KCE. Au total, plus d’un millier de patients seront comparés sur leur résultat final et leur utilisation des ressources de soins.
  2. Après cette première phase, le remboursement sera ouvert à tous les patients avec une prothèse primaire du genou ou de hanche.

Les patients qui utilisent moveUP sont divisés en 2 groupes d’étude :

  1. Groupe avec séances physiques obligatoires — Les patients randomisés dans ce groupe suivent la rééducation à l’aide de l’application mobile avec un nombre minimal fixe de séances de kinésithérapie conventionnelles avec présence physique du kinésithérapeute
  2. Groupe sans séances physiques obligatoires — Les patients randomisés dans ce groupe suivent la rééducation à l’aide de l’application mobile sans un nombre minimum fixe de séances de kinésithérapie conventionnelles avec la présence physique du kinésithérapeute.

Comment fonctionne moveUP?

moveUP offre un programme de rééducation de kinésithérapie pour les patients qui bénéficient d’une chirurgie de remplacement du genou ou de la hanche. L’application sert de support numérique pour le patient tout au long du trajet de soin afin d’améliorer la qualité des soins.

Grâce à l’application, les patients sont évalués et traités à distance au moyen de questionnaires, d’un programme d’exercices démontrés en vidéos et de mesures d’activité physique. Ceci offre une approche multidisciplinaire, les kinésithérapeutes, les médecins et les chirurgiens étant en mesure de travailler et de communiquer à travers la plate-forme.

De cette façon, il est possible de personnaliser la rééducation du patient en fonction des données objectives et subjectives récoltées. Des plaintes ou des complications peuvent être détectées à un stade précoce et, si nécessaire, les mesures nécessaires peuvent être prises pour assurer une amélioration rapide.

Grâce à l’application moveUP, les données sont collectées et les patients peuvent être évalués en continu.

Cette vidéo explique le trajet de soins du patient

Comment un kinésithérapeute peut-il fournir ses services remboursés par le biais de l’application ?

En tant que kinésithérapeute, vous pouvez fournir vos services au patient dans le cadre de l’étude de la convention par l’une des deux façons :

  1. Fournir des séances physiques seulement— Pour les deux groupes de l’étude utilisant moveUP, il est prévu des séances en présence physiques, soit un nombre minimum de séances prédéfini soit des séances en fonction des besoins du patients. Tous les kinésithérapeutes ne se sentent pas à l’aise de suivre un patient numériquement, mais certains peuvent être intéressés à participer à l’étude et à la convention. Dans ce cas, le suivi numérique sera réalisé par un kinésithérapeutes certifié (spécialisé en télééducation) ou par un kinésithérapeutes de l’hôpital où le patient a subi l’intervention chirurgicale. Vous participez ensuite à la convention en tant que partie de l’équipe médicale du patient et prenez en charge des séances de kinésithérapeutes physique.
    Cliquez ici pour plus obtenir plus d’informations sur comment commencer à fournir des séances physiques pour les patients moveUP
  2. Fournir un suivi numérique et des séances physiques — Pour les 2 groupes de l’étude utilisant moveUP, vous pouvez suivre les patients numériquement par le biais du moveUP. Vous participerez en tant que kinésithérapeutes « principal ». En tant que kinésithérapeute, vous participerez pleinement à la convention. Vous prendrez soin de la supervision quotidienne et numérique du patient, ainsi que des séances physiques de kinésithérapie. Le nombre de séances physiques dépendra 1) du bras dans lequel le patient a été randomisé, et 2) du besoin médical du patient. Vous pouvez attester des numéros de nomenclature du forfait 3.
    Cliquez ici pour obtenir plus d’informations sur comment commencer à fournir un suivi numérique pour les patients moveUP

Updated on juin 10, 2021

Was this article helpful?

Articles liés

Vous avez encore besoin d'aide ?